Ce soir à la nuit tombée il pleuvote sur le pavé montmartrois...
Allez! Faussons compagnie à Amélie Poulain! Rue Tholozé, nous passons d'abord devant l'institution locale du cinéma indépendant, le “Studio 28”, bon programme en perspective.

Puis nous continuons notre chemin jusqu'au pied des marches menant au Moulin de la Galette. Nous entrons alors chez La Familia! Bruno et son épouse sont connus sur la butte depuis des années. Ils sont les ex-propriétaires du caffé del Gattopardo (restaurant gastronomique italien).

Francesco, le fils, fit ses études supérieures à l'école hôtelière “Maxime” avant de se propulser dans la nouvelle affaire familiale, Tentazioni, sous l'œil discret de Bruno le laissant aux premières loges au contact de la clientèle.

Francesco nous parlera en connaisseur et humblement, de ses produits des régions de toute l'Italie depuis sa Sicile d'origine.
La déco est très simple, outre un mur en pierres apparentes et ses ouvrages en fer forgés, l'authenticité de l'endroit se retrouve essentiellement dans l'assiette.

L'italien en fond sonore, nous nous laissons mener en gondole et trinquons avec une coupe d'Il Grigio, un pétillant vénitien légèrement sucré.

En parlant de vénitien, il n'y a pas de miroir pour s'admirer en cabine, ici on ne vient pas pour frimer ou être vu, mais pour savourer...

Installés à l'entrée de cette petite salle de restaurant-traiteur de seize couverts, nous sommes attirés par la multitude de mets colorés et alléchants. Tout ce qu'il y a dans la vitrine et sur la carte peut-être dégusté sur place ou à emporter. Faîtes entrer le soleil à la maison!

Cette fois, Franck ne veux rien savoir à l'avance de son menu. Il ne sera pas déçu malgré un 100% poisson, il faut dire que c'est la spécialité de nos hôtes.

Antipasti: une salade de poulpes en carpaccio arrosée d'une huile d'olive fine Coppini.

Tandis que Sarah a choisi une préparation aux aubergines, justement assaisonnée, Caponata di melanzane. Ou la noblesse des choses simples: fraicheur, onctuosité, croquant, saveur.

Pour le vin Francesco nous suggère un audacieux enchaînement en commençant par un verre de vin rouge San Carlo « Montepulciano d'Abruzzo 2009» (vin de table plutôt léger vendu en pichet ou au verre). Puis en accompagnement de nos plats, un vin blanc fruité de Sardaigne « Vermentino La Cala 2009 » (15,50E/bte).

Et voilà les pastas! Pour Franck, aux sardines fraîches aromatisées de fenouil sauvage, zeste de citron (un des quatre plats du jour), servi avec une chapelure à part qui calme un peu le jeu et donne une autre consistance au plat.
Et pour Sarah une envie de goûter au métissage linguines et palourdes de Bretagne avec des tomates fraîches, ail et vin blanc.

Et puis l'aventure continue, Bruno sort de sa cuisine en nous apportant à tout deux un plat de pasta noires à la poutargue (inspiration privilège à la minute car ce n'est pas ce jour sur la carte). La beauté du plat, ses couleurs et son goût comblent nos papilles gustatives. Les lasagnes de la maison n'ont pas l'air mal non plus... (viande hachée, béchamel, fromage, petits pois).

A l'emporter-traiteur à coté de nous, une voisine vient chercher son parmesan, « quel âge a-t-il? » Et oui ici on vient souvent en voisin averti, mais pas seulement... Le quartier a évolué ces dernières années, et malgré les banques et boutiques de fringues, Francesco tient a faire perdurer le charme d'une ambiance village.

I dolci. Un tiramisu évidemment, modeste dans sa présentation mais en bouche loin des pâles imitations; On y est. Et avec curiosité, un biscuit sicilien fourré de ricotta de brebis et pépites de chocolat. On y retrouve le goût typique mais tout en douceur, combiné avec le coté rustique du biscuit rappelant le gout des spéculos. C'est d'ailleurs bien meilleur avec les mains!

En somme, les desserts ne sont pas trop sucrés pour laisser place à l'équilibre des nuances.

Pour conclure une traditionnelle « grappa » et un « disaronno » (liqueur d'amendes), digestifs légers qui termineront notre diner.

Nous n'avons pas vu le temps passer parmi cette farandole de couleurs et de saveurs, déjà minuit!?
Nous nous dirigeons donc remercier la cuisine. Et là! Rebelotte! On serait presque tenté de revenir demain pour gouter à ce qui est en train de se préparer pour le futur plat du jour: pasta au homard frais à 24€!

Arrivederci! Grazie mille Familia...

On y mange...

- En antipasti: Salade de poulpes en carpaccio arrosée d'une huile d'olive fine Coppini; Caponata di melanzane (préparation aux aubergines)...

- En plat : Sardines fraîches aromatisées de fenouil sauvage, zeste de citron, servi avec une chapelure à part; Linguines et palourdes de Bretagne avec tomates fraîches, ail et vin blanc...

- En dessert : Tiramisu, biscuit sicilien fourré de ricotta de brebis et pépites de chocolat...

Horaires d'ouverture

Ouvert du Mardi au Dimanche
de 12h00 à 22h30
Fermé le lundi


Cliquez pour ouvrir ce plan sur Google Map
Restaurants proches
Restaurants de cuisine Italienne